anno

Sermones variorum patrum

Parchemin, A + 162 f., 263 x 185 mm (f. 52 tranché horizontalement : 143 x 185 mm) ; justification 210 x 140 mm 28 (27 et 29) longues lignes.

Cote: 
Latin 12405
Date: 
deuxième quart du IXe siècle - troisième quart du IXe siècle
Lieu d'origine: 
Paris
Saint-Germain-des-prés ?
Histoire: 

Un des trois manuscrits que Gondouin offrit au xe siècle à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés de Paris : « Hunc ego Gundoinus, Germane, tibi offero librum » (f. 1) (cf. Delisle, Cabinet, II, p. 40 ; Colophons 2,). D’après H. Leclercq, le manuscrit aurait été écrit à Saint-Germain des Prés, où les trois saints auxquels s’adressent ces hymnes (ajoutées plus tard) étaient vénérés. Les notations alphabétiques et neumatiques du XIe s., proches des notations copiées à Dijon ou en Normandie sous l’influence de Guillaume de Volpiano, auraient alors été ajoutées lors du passage de Guillaume à Paris. Anc. cotes : Saint-Germain-des-Prés, N 871, olim 391.

clivis sans haste.

 

Hist. :Un des trois manuscrits que Gondouin offrit au xe siècle à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés de Paris : « Hunc ego Gundoinus, Germane, tibi offero librum » (f. 1) (cf. Delisle, Cabinet, II, p. 40 ; Colophons 2,). D’après H. Leclercq, le manuscrit aurait été écrit à Saint-Germain des Prés, où les trois saints auxquels s’adressent ces hymnes (ajoutées plus tard) étaient vénérés. Les notations alphabétiques et neumatiques du XIe s., proches des notations copiées à Dijon ou en Normandie sous l’influence de Guillaume de Volpiano, auraient alors été ajoutées lors du passage de Guillaume à Paris. Anc. cotes : Saint-Germain-des-Prés, N 871, olim 391.

 

Chants: 
52v Turiani H. Vocibus Christo pariter (AH 12, n° 447) add. premier quart du XIe siècle ; 116v Vincentii H. Sanctissimum Vincentium munda perhenne (AH 19, n° 494) add. premier quart du XIe siècle ; 156v B.D. Benedicamus domino add. premier quart du XIIe siècle ; 162v Leufredi H. Gaude sacrata meritis (AH 12, n° 279) add. premier quart du XIIe siècle