anno

Seneca, Epistolae ad Lucilium

Parchemin, 128 f., 160 x 115 mm ; justification 130 x 80 mm; 29-30 longues lignes.

Cote: 
Latin 8658A
Date: 
troisième quart du IXe siècle - dernier quart du IXe siècle
Lieu d'origine: 
Reims ?
Val de Loire ?
Histoire: 

Plusieurs hypothèses ont été proposées pour l’origine de ce manuscrit : la Normandie, Corbie, le Val de Loire (Reynolds, J. Fohlen, Ch. Denoël). Franck Cinato (BnF archives et manuscrits) propose, en suivant B. Munk-Olsen, le Nord de la France, plus précisément Reims, tout en suggérant la possibilité que le ms eût été déplacé plusieurs fois au cours de son histoire, sans exclure un passage par Corbie. Ch. Denoël signale l’insertion ultérieure du bifolium f. 123, 128. Remarquons que la notation musicale du f. 128v n'est pas rémoise. Ex-libris de J.-A. de Thou (1553-1617) (f. 3) ; Bibliothèque de Colbert en 1680 ; acquis par la Bibliothèque royale en 1732. Anc. cotes : Colbert 6172 ; Regius 6163 5.3.A.

Chants: 
128v R. Solem iustitiae (CAO 7677 : RDF ; cf. Delaporte p. 64 ; Fassler, p. 414-417) add. XIe siècle ; 128v V. Cernere divinum* (CAO 7677 : RDF ; cf. Delaporte p. 64 ; Fassler, p. 414-417) add. XIe siècle